Article

Podcast : Episode #3 – Accompagner les jeunes enfants dans l’éveil artistique

Pour ce troisième épisode, nous accueillons Magalie Dubois, artiste plasticienne-scénographe et médiatrice culturelle au Musée Gatien-Bonnet de Lagny-sur-Marne. Avec elle, nous parlerons de tout ce qui se joue dans l’éveil artistique des tout-petits et de ce que l’intervenant insuffle en termes de présence, d’écoute et de mise en espace. Laisser-faire, observer, être disponible… tous ces enjeux invisibles sont primordiaux pour qu’une exploration sensorielle ait lieu. Finalement, l’éveil artistique ne serait-ce pas avant tout l’imaginaire, le sensoriel et l’interaction ?

Episode 3 : Accompagner les jeunes enfants dans l’éveil artistique – avec Magalie Dubois
Les notes de l’épisode

Parcours d’écoute

1.16 – Présentation de l’épisode
2.00 – Présentation du parcours de Magalie Dubois et du développement des actions d’éveil artistique auprès des tout-petits.
6.17 – Comment intervenir auprès de la petite enfance nourrit un travail auprès des autres publics ?
09.06 – Un travail de médiation nourrit grâce à la petite enfance
11.52 – La spécificité des ateliers petite enfance.

15.23 – Qu’est-ce qu’un atelier qui a du sens pour les tout-petits ?
20.17 – Comment les enfants s’approprient les propositions ? Quel est leur rapport à la matière ?
28.53 – Comment clôturer un atelier non dirigé ?
32.37 – Auprès de la petite enfance, vaut-il mieux des ateliers one shot ou des parcours ?
39.55 – Quel lien avec la découverte des œuvres du musée ?
46.17 – Quels conseils à partager pour une médiatrice, une intervenante qui se lance auprès de la petite enfance ?
49.00 – Comment partager les objectifs et les attentes avec une structure petite enfance ?
51.46 – Souvenirs d’enfant :  quelle place ont les expériences culturelles dans tes souvenirs ?

Magalie Dubois, a une double pratique :

  • Artiste plasticienne-scénographe, elle collabore avec des metteurs en scène pour la création de scénographies jeunes publics et travaille sur des projets de muséographie d’exposition. Elle pratique la céramique et la gravure. Sa démarche artistique s’articule dans l’observation de la nature et des variations géométriques. Ces inspirations lui permettent de créer des installations, des illustrations et œuvres plastiques ainsi que la réalisation de livres d’artistes. Vous pourrez découvrir son travail sur tumblr et sur instagram.
  • Médiatrice culturelle, elle travaille au sein du Musée Gatien-Bonnet à Lagny-sur-Marne. Elle accueille le public scolaire (maternelle, primaire, collège, lycée) et intervient avec le public petite enfance avec le RAM et les crèches de la ville.

Ce qui est essentiel pour Magalie Dubois concernant l’éveil artistique et la mise en place d’ateliers :

  • Explorer la matière, les sensations, les textures.
  • Avoir penser la mise en espace, la disposition du matériel.
  • Proposer des ateliers libres sans consignes, ni de limites dans l’expérimentation SAUF la mise en danger de soi et des autres.
  • Être garante des interactions entre les enfants entre eux et revenir aux matières sans imposer.
  • Jouer en miroir.
  • Avoir soi-même testé ce que l’enfant va explorer pour l’accompagner au mieux.
  • Nommer, verbaliser les actions de l’enfant.
  • Que l’enfant soit autonome afin de pouvoir venir et partir quand il le désire.
  • Préparer la sortie de l’atelier en respectant le rythme de l’enfant et en donnant de l’importance à ce qu’il est en train de traverser.
  • La trace ou la production n’est pas une finalité en soi. Laisser une poubelle à la sortie de l’enfant pour que l’enfant choisisse s’il souhaite garder son exploration ou non.
  • Toujours se demander à qui on fait plaisir : à l’adulte ou à l’enfant ?
  • Observer les traces en les mettant en scène (exposition, projection lumineuse, observation des traces transformées en livre) peut faire l’objet d’un 2ème atelier.
  • Échanger avec tous les adultes référents afin de clarifier les attentes, posture et être cohérent dans la proposition.

« Je rassure toujours en disant qu’il s’est passé quelque chose même si ça n’a duré que 5 minutes. Certains enfants sont que dans l’observation et ce n’est pas grave. S’il n’y a pas d’appropriation tactile clairement il s’est passé quelque chose dans la tête. Dans l’observation, il n’y a pas de néant. […] Mon objectif ce n’est pas que l’enfant ait un objet productif, derrière c’est vraiment l’expérience qui soit faite que ce soit mentale, tactile ou sensorielle.

Magalie Dubois

Abonnez-vous dès aujourd’hui au podcast Pouce ! sur Spotify, Apple Podcasts ou sur la plateforme de votre choix et laissez-y votre avis c’est le meilleur moyen de le soutenir.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter des Regards en Miroir afin de découvrir des portraits et des inspirations.  

Et n’hésitez pas à partager ce podcast avec votre entourage si vous pensez qu’ils pourraient aussi en bénéficier !

Pour en savoir plus :

Retrouvez l’épisode dans la section Podcast ou sur toutes les plateformes d’écoute  : spotify, apple podcast…

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisations similaires

Podcast Pouce ! Épisode 5 Quelles places pour les bébés au Musée ?

Podcast : Épisode #5 – Quelles places pour les bébés au musée ?

Article

Podcast : Épisode #4 – Spectacles à réactions libres

Article

Podcast : Episode #2 – Eveil artistique dès la périnatalité

Article