Article

Podcast : Épisode #5 – Quelles places pour les bébés au musée ?

Pour ce 5ème épisode, je vous propose un format table ronde pour interroger la place des bébés au Musée.

Comment se pense l’accueil pour cette tranche d’âge ? Est-ce que les enfants trouvent davantage leur place dans des expositions pensées à leur hauteur ?

Pour répondre à ces questions, j’ai à mes côtés Claire Casedas de Fun in Museum, Jennifer Février de Quel art est-il, Fanny Thaller du Musée d’art contemporain de Lyon et Morane Remaud, étudiante en médiation à l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Épisode 5 : Quelles places pour les bébés au musée ?
Les notes de l’épisode

Parcours d’écoute

1.16 – Présentation de l’épisode
2.58 – Présentation des intervenantes et des questionnements à travailler ensemble.

PREMIÈRE PARTIE :
Comment se pense un espace, une exposition et une médiation pour les 0-3 ans ?

6.14 – Regards croisés entre Claire Casedas, muséographe-scénographe et Jennifer Février, médiatrice culturelle : quelle spécificité et complémentarité dans vos métiers ?
11.30
– D’où vient votre intérêt pour questionner la place des bébés au musée ?
14.46
– Quels intérêts d’emmener les bébés au musée ?
18.50
– La question de l’impossibilité de toucher et la place des interdits.
22.45 – Quel serait un musée, une exposition idéale pour les bébés ?
26.57 – Quelle médiation idéale pour les bébés ?

DEUXIÈME PARTIE :
Réflexions croisées autour de l’exposition Little Odyssée présentée au Musée d’Art Contemporain de Lyon du 11 février au 10 juillet 2022

29.10 – Présentation de l’exposition Little Odysée, une expo pour les 0-11 ans co-conçu par le MAC et 6 étudiants de l’Université Jean Moulin – Lyon 3.
32.06 – Le ludique et l’éducation à l’art, est-ce incompatible au sein d’un musée ? Moyens, objectifs, hiérarchie.
35.51 – Pourquoi une exposition dédiée aux 0-11 ans et pourquoi avoir invité des étudiants à co-construire cette exposition ?
42.55 – Dans les coulisses de la co-conception : quelle est la genèse du projet ? Quel choix des oeuvres et de parcours de visite ? Quelles problématiques ont été travaillées ? Une expo à hauteur d’enfant pour tous ?
1h02.16 – Une médiation plus fragile pour les 0-3 ans : pourquoi une exposition proposée aux touts-petits et non à partir de 3 ans ?
1h12.28 – Quelles places entre oeuvres, médiations et publics ?
1h15.46 – Comment se pense l’articulation entre Petite Enfance et Jeune Public ?
1h28.37 – Quel est le bilan intermédiaire de cette exposition ? Prévoyez-vous de refaire des expositions à destination du Jeune Public ?
1h34.44 – Présentation de l’association Mom’art et des bonnes pratiques aux Musées pour les familles.
1h37.50 – Souvenirs d’enfant :  quelle place ont les expériences culturelles dans tes souvenirs ?
1h45.38 – Conclusion et réflexion partagée : Œuvres pensées ou non pour les enfants ? Quelles places pour les publics, la médiation et les œuvres ?

Présentation des invités de la table ronde :

  • Claire Casedas est scénographe-muséographe, fondatrice de la structure Fun in Museum, une agence de muséographie et scénographie fondée en septembre 2015 pour accompagner les musées à innover. Elle a également créé le podcast J’ai l’oeil du tigre pour inspirer d’autres professionnels des musées à innover et repenser les pratiques. Vous pouvez suivre son actualité sur sa page instagram.
  • Jennifer Février est médiatrice culturelle indépendante spécialisée auprès du jeune public (0-6 ans), des familles et des personnes en situation de handicap. Elle a fondé en septembre 2013 Quel art est-il ? pour développer des projets d’ingénierie pédagogique. Ayant longtemp exercé à l’Artothèque de Caen, elle y a notamment organisé en septembre 2021 l’évènement Voir Grand, une journée consacrée à l’éveil artistique pour les touts-petits. Vous pouvez suivre son actualité son sur compte instagram We are family.
  • Fanny Thaller est chargée de la médiation culturelle au sein du Musée d’Art Contemporain de Lyon depuis 1996. Elle a toujours conjugué ses passions : l’art contemporain et la médiation culturelle.
  • Morane Remaud est étudiante en médiations culturelles et numérique à l’Université Jean Moulin Lyon 3. Elle a fait partie des 6 étudiants sélectionnés par le MAC de Lyon pour co-concevoir l’exposition Little Odyssée présenté actuellement au musée jusqu’au 10 luillet. Vous pouvez suivre son compte instagram Artexpo.s où elle partage ses coups de coeur en matière d’art, de culture et d’expositions.

Les références citées dans l’épisode :

  • L’association Môm’Art (Loi 1901) a pour but d’aider les musées, les muséums, les sites culturels à améliorer leur accueil et leurs services pour les familles.
    • Elle invite les musées à signer une charte des bonnes pratiques au musée.
    • L’association organise annuellement le concours Môm’Art, qui décerne le trophée Môm’Art au musée qui se distingue par des services et des actions culturelles remarquables en direction des enfants et des familles. En partenariat avec un grand media, un jury composé de personnalités, d’auteurs, d’illustrateurs jeunesse, de parents et d’enfants décerne le prix.
    • Grâce à son site internet et aux réseaux sociaux ( Facebook, twitter, instagram), Môm’art invite les familles via un blog participatif à raconter leurs expériences de visites en famille et à échanger leurs bons plans culturels sur le forum famille.
  • Qu’est-ce une qu’une matériauthèque ?

Little Odyssée est une exposition que j’ai eu plaisir de découvrir avec mon petit garçon alors âgé de 5 mois. Les yeux grands ouverts, les pieds qui gigotent… Il était très réceptif !

Dans l’ordre des photos présentés (et non du parcours de visite), nous avons découvert les œuvres de :

Nous avons croisé de nombreuses poussettes et autres portes-bébés durant l’exposition. C’était joyeux !

Nous n’avons malheureusement pas pu profiter du conte écrit par Cécile Bergame.

Mais nous avons profité de l’Espace Odyssée, un moment de pause au cœur de l’exposition pour lire, dessiner, nourrir son bébé, rêvasser… Trop peu de livres d’art jeunesse à mon goût mais un très bel espace !

Les réflexions que cette table ronde m’a inspiré…

Ce qui me questionne le plus c’est la question des œuvres pensées ou nous pour les enfants. Issue du spectacle vivant, je suis entourée d’artistes qui créent pour le jeune public. Ils développent des écritures adressées à la petite enfance avec différents niveaux de lecture.

Et oui, voir des spectacles serait bon pour les bébés mais les emmener voir un Shakespeare de 3 h ? Il en est de même pour la littérature jeunesse.

Dans les musées d’art, il y a les Beaux-Arts où l’on retrouve notre patrimoine : peintures, sculptures… des artistes qui ont créé pour diverses raisons, esthétique, souvent politique… On ne pensait pas aux enfants… Dans l’art contemporain, à la différence du spectacle vivant, de la musique ou de la littérature, il n’y a pas de «courant » si j’ose dire qui est spécialisé dans la jeunesse. Pourquoi ? Est-ce que cela a moins de valeur ? moins d’intérêt ? Est-ce que l’on s’adresse vraiment de la même manière aux enfants et aux adultes ? Et est-ce vraiment un problème ?

Et finalement quelles places pour les œuvres ? pour les publics ? pour la médiation ? Si la médiation prend autant de place que les œuvres, est-ce un problème ou offre t-elle une lecture augmentée de l’œuvre ? Est-ce que l’on ne devrait pas s’adresser aux adultes de la même manière qu’aux enfants en plaçant le sensible, le sensoriel et l’imaginaire au même niveau que les connaissances ou l’expérience esthétique ? Est-ce que les enfants trouvent davantage leur place dans des expositions pensée à leur hauteur ?

Je ne répondrai pas à ces questions, j’aimerai plutôt entendre vos réponses ou les questions qui en émergent ! L’enjeu de ce podcast n’est pas d’apporter des réponses fermées mais d’ouvrir des questionnements, de découvrir des initiatives afin d’interroger nos pratiques et le sens de nos actions.

Soutenez le podcast Pouce !

Abonnez-vous dès aujourd’hui au podcast Pouce ! sur Spotify, Apple Podcasts ou sur la plateforme de votre choix et laissez-y votre avis c’est le meilleur moyen de le soutenir.

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter des Regards en Miroir afin de découvrir des portraits et des inspirations.  

Et n’hésitez pas à partager ce podcast avec votre entourage si vous pensez qu’ils pourraient aussi en bénéficier !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Réalisations similaires

Podcast : Épisode #4 – Spectacles à réactions libres

Article

Podcast : Episode #3 – Accompagner les jeunes enfants dans l’éveil artistique

Article

Podcast : Episode #2 – Eveil artistique dès la périnatalité

Article