Article

Regards croisés, médiatrices indépendantes #6 – Spécial WOW

Aujourd’hui, la médiation culturelle innove et se renouvelle en sortant des théâtres, des musées ou des bibliothèques pour inventer d’autres chemins à leur côté.

En choisissant de devenir indépendante, j’ai eu besoin de rencontrer d’autres médiateurs – médiatrices principalement – qui ont fait un pas de côté et qui ont osé se lancer dans des projets de médiation innovant. L’échange de pratiques étant essentiel à mes yeux, je partage avec vous ces rencontres, dans l’espoir qu’un jour nous puissions tous-tes se regrouper pour valoriser ces nouvelles formes de médiations…

C’est chose faite depuis le 1er juillet 2021 avec la création de WOW – collectif de médiation culturelle indépendante !

Avec la sortie de la plateforme en septembre, je vous propose ici un “Regards croisés” spécial WOW afin de découvrir mes 3 accolytes, cofondatrices du collectif : Anne-Sophie Marchal, Pauline Lacaze et Cécile Bonneau. Des personnes, comme toujours, inspirantes, passionnées et engagées !

6ème rencontre avec…

Les co-fondatrices de WOW
Collectif de médiation culturelle indépendante

Le collectif est né de la rencontre virtuelle entre 4 médiatrices culturelles indépendantes : Anne-Sophie Marchal de la Lucarne, Cécile Bonneau des Petites Evasions, Pauline Lacaze de LABO, l’atelier bordelais et moi-même des Regards en Miroir. Anne-Sophie et moi avons comme point commun d’écrire des articles pour valoriser les initiatives de médiation, Cécile a lancé des ateliers collaboratifs autour de problématiques rencontrés par des médiateurs et Pauline milite pour faire connaître toutes les ressources existantes pour développer une activité d’indépendante. Le confinement nous a poussé à inventer et à se rencontrer autrement. Dans un espace-temps de 3 mois, nous avons toutes été en lien en partageant le même constat : le besoin de se réunir pour partager nos difficultés et nos envies ! En alliant nos compétences, nos valeurs, et nos aspirations, six mois plus tard, le collectif est né !

Alors les filles… le principe des “Regards croisés” reste le même, je vous invite à répondre à tour de rôle à 5 questions à priori simples et enfantines mais qui viennent questionner le sens de notre métier et de notre engagement. Prêtes ?!

Anne-Sophie on commence par toi !

Qui es-tu ?

Je m’appelle Anne-Sophie, j’ai 33 ans et je suis animée quotidiennement par les questions d’accès à la culture depuis dix ans. J’ai étudié l’architecture et la valorisation du patrimoine culturel à Nantes, puis je me suis rapidement tournée vers le monde de la médiation et de la coordination de projets. Je suis aussi maman de trois jeunes garçons, une vraie source d’inspiration au quotidien dans ma vie professionnelle !

Que fais-tu ?

J’ai un double statut dans deux mondes professionnels différents, bien que concomitants. Je suis responsable marketing et communication au Sensorium, un musée interactif sur la perception sensorielle situé près de Berne, en Suisse alémanique. Parallèlement, je suis chargée de projets au sein de La Lucarne, une structure de médiation culturelle indépendante dont l’objectif est de coordonner des projets et de dynamiser la médiation en créant et proposant des actions ciblées en Suisse romande et en France.

Pourquoi le fais-tu ?

J’apprécie beaucoup la richesse de ma double casquette d’employée et d’auto-entrepreneuse. D’un côté, j’ai beaucoup de plaisir à monter des projets sur le long terme avec le Sensorium, tisser des liens forts avec les partenaires et compter sur une équipe motivée (qui plus est dans une langue étrangère, une autre culture). D’un autre côté, je m’épanouis vraiment à développer mes propres nouvelles idées avec Sara Terrier de La Lucarne, avec qui je partage la même vision de la médiation culturelle, la même curiosité pour la scène artistique et culturelle, la même motivation pour entreprendre des projets stimulants.

Comment le fais-tu ?

 A La Lucarne, nous développons des ateliers auprès des scolaires et des familles, basés sur les principes de la pédagogie active. Découvrir, rêver, partager sont au cœur de notre démarche de transmission interactive, pour développer une conduite créatrice chez l’enfant. Nous nous engageons également auprès d’institutions culturelles publiques et privées pour lesquelles nous développons, coordonnons et animons des activités ou imaginons des supports de médiation culturelle cohérents avec leurs attentes et leurs besoins. Enfin, nous concevons et animons des formations auprès des professionnels de la médiation, notamment par le biais de présentation d’outils pratiques à mettre en place dans leurs structures.

Et toi Pauline…

Qui es-tu ?

Je m’appelle Pauline, je suis originaire des Hautes-Pyrénées. J’habite à Bordeaux. Je suis mariée et j’ai deux beaux petits garçons. Je suis passionnée par mon métier, les musées, l’Histoire de l’art,  le patrimoine, la cuisine, les voyages, le surf, la protection des océans….

Que fais-tu ?

Je suis médiatrice culturelle depuis 10 ans. Je travaille en tant qu’indépendante, j’ai fondé le projet LABO qui propose des ateliers d’expérimentation plastique pour les enfants. Ces actions sont principalement destinées aux 1-5 ans et aux familles.
Par ailleurs, je travaille également dans des instituions culturelles tournées vers l’art contemporain. 

Pourquoi le fais-tu ?

Avec le projet labo, j’expérimente, je crée, je découvre, j’apprends, je rencontre des publics passionnants, des partenaires passionnés.

Comment le fais-tu ?

Passionnément ! Je me déplace beaucoup sur le terrain à la rencontre des publics et des professionnels. J’adore expérimenter et créer du lien…

Et enfin Cécile…

Qui es-tu ?

Je m’appelle Cécile, et après avoir arpenté Paris pendant 9 ans, je suis maintenant installée au milieu des vaches normandes, dans l’Orne. d’un point de vue culturel, je suis passionnée d’architecture, d’urbanisme et du moyen-âge. J’adore également travailler avec mes mains, créer, façonner et expérimenter !

Que fais-tu ?

Je suis médiatrice culturelle en statut d’indépendante. J’ai créé au début de l’année 2021 Les Petites Evasions, qui proposent des activités ludiques et culturelles pour les enfants de 7 à 12 ans. 

Pourquoi le fais-tu ?

Parce que j’ai envie de m’amuser dans mon travail, de partager ce que je connais ou peux apprendre, et de donner à voir aux enfants la beauté du monde qui nous entoure. En développant mon projet dans l’Orne, j’ai aussi à cœur de faciliter et démocratiser l’accès à l’art et la culture en milieu rural. J’ai envie que l’art et la culture fassent partie de notre vie quotidienne à tous !

Comment le fais-tu ?

Dans tout ce que je propose, le maître mot est “s’amuser” ! Les deux piliers des Petites Evasions sont la pédagogie par le jeu et la participation active des enfants. Rendre les enfants acteurs de leur apprentissage est à mes yeux indispensable pour qu’ils s’approprient ces nouvelles connaissances. L’aspect ludique vient renforcer cela et attise la curiosité, donne envie d’en apprendre toujours plus. 

« C’est en jouant, et en jouant seulement, que l’individu, enfant ou adulte, est capable d’être créatif. C’est seulement en étant créatif que l’individu découvre le soi ». D.W. Winnicott

Pour finir, les filles, pourriez-vous nous partager vos motivations à monter ce collectif ?

Anne-Sophie : Je me suis lancée dans l’aventure avant tout pour monter un projet de mutualisation de connaissances et d’expériences dans le domaine professionnel de la médiation culturelle indépendante. Par ailleurs, je travaille quotidiennement en réseau avec des professionnels·lles inspirant·es et j’ai vraiment à cœur de valoriser le travail de ces médiateurs·trices indépendants·tes passionnés·es. Je suis convaincue que WOW permettra aux jeunes médiateurs·trices de se lancer plus sereinement dans l’entreprenariat et à celles et ceux déjà à leur compte de continuer à développer leur activité avec enthousiasme !

Pauline : Pour découvrir et mettre en lumière des projets innovants en médiation culturelle.

Cécile : J’ai monté ce collectif pour montrer aux autres médiateurs.trices culturel.les qu’ils.elles ne sont pas seul.e.s ! Se lancer en indépendante dans le monde de la culture, c’est une sacrée aventure ! Et on a souvent le sentiment de se retrouver seuls face aux difficultés. Or, on rencontre toutes les mêmes. J’ai donc eu envie de mettre en commun toutes nos connaissances et expériences. L’entraide et la coopération peuvent faire des merveilles, c’est surtout cela que j’ai voulu mettre en avant et cocréant le collectif WOW ! 

Pour en savoir plus :

Rendez-vous sur le site de WOW – collectif de médiation indépendante dès sa sortie fin septembre !

D’ici là, suivez nous sur les réseaux sociaux !

Logo WOW-détouré

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisations similaires

Regards croisés, médiatrices indépendantes #5 – Stephanie Buiguez

Article
Marlene_Plein_Les_Mirettes

Regards croisés, médiatrices indépendantes #4 – Marlène Lahalle

Article

Regards croisés, médiatrices indépendantes #3 – Claire Buisson

Article