Article

« Des Regards en Miroir » vu par un photographe, une illustratrice, une plasticienne, une philosophe – #1

En fondant des Regards en Miroir, je cherche à créer des espaces d’expérimentation où les regards sur les pratiques culturelles, éducatives, philosophiques et les œuvres se mêlent. 

Pour moi, des Regards en Miroir c’est le mouvement des regards qui se croisent, de part et d’autre : les individus, les artistes, les œuvres. 

Lorsque j’anime des ateliers de médiation je m’appuie sur l’expérience de l’individu et de ses représentations sur un sujet. Aujourd’hui, quatre personnes ont bien voulu se prêter à l’exercice. 

 Des Regards en Miroir 
qu’est-ce que ça vous évoque ? 

  • Corentin Fohlen est photoreporter. Son appareil photo est le prolongement de son œil, de son regard. 
  • Tatiana Mouton est illustratrice, c’est par le dessin qu’elle donne forme à ses idées. La main est directement liée à ses yeux. 
  • Axelle Renard est plasticienne. Elle accorde une importance à la lumière qui accroche le regard. 
  • Justine Broussais est intervenante philosophe plasticienne et aussi diplômée des Beaux-Arts. Ses réflexions sont empreintes d’un regard sensible éprouvé par le geste.

En dessin, en photographie ou en mots, chacun livre son interprétation de son point de vue…

Axelle Renard, plasticienne : « Des Regards en Miroir : me fait penser à “regards croisés” (des regards posés ensemble sur un même sujet, analyses réalisées par des personnes d’horizons différentes). Au singulier c’est un regard qui en croise un autre, comme une perspective différente, un point de vue différent, une alternance de différents points de vue.

Le regard c’est porter de l’attention à une personne, avoir de l’égard pour une personne. Le regard permet de transmettre beaucoup de choses, pour un enfant le regard de l’adulte est très important pour son développement. En peinture le regard est un des éléments importants d’un portrait, souvent il en dit long sur ce que veut transmettre l’artiste, c’est l’expression de la personne qui passe à travers un regard. On dit que l’on voit l’âme d’une personne à travers son regard, j’aime prendre l’exemple de l’autoportrait de Gustave Courbet de 1845 qu’il a nommé Le désespéré, ses yeux fixes et exorbités qui nous regardent, on comprend toute l’importance du regard.

Le miroir, un objet qui reflète nos expressions, nos visages, mais reflète aussi la lumière et les objets. Nous nous regardons souvent dans un miroir, nous nous cherchons dans un miroir. J’aime la profondeur du miroir qui permet de refléter quelque chose à l’infini. 

Des Regards en Miroir m’évoquent un mélange de tout cela, des regards posés ensemble sur un même sujet pour nous permettre de développer ensemble des perspectives différentes, de mieux connaître l’autre et de porter une réelle attention à la/les personne(s) avec qui on converse, un échange où l’on se retrouve, nous, car la personne qui se trouve en face de nous reflète un peu de nous, un reflet à l’infini qui nous permet une recherche sans fin.

Corentin Fohlen, photoreporter :

Justine Broussais, intervenante philosophe plasticienne :

des Regards en Miroir

Visions plurielles et démultipliées. Les regards se placent dans l’espace, prenant des angles différents et dialoguent, s’interrogent, jouent au travers d’un média, une surface qui réfléchit l’image.

Il ne s’agit pas de superposer l’image au réel ou d’en chercher la hiérarchie. C’est la complexité du dialogue qui est intéressant et les différentes morphologies de relations que les regards en miroir impliquent. Visions qui se portent sur soi, sur l’autre, sur l’autre à travers soi ou sur soi à travers l’autre, regard sur le monde que je comprends grâce à l’altérité. Notre compréhension mutuelle d’un monde en changement avec des postures différentes qui complètent une image mouvante.

Les regards en miroir au-delà d’une esthétique plaisante favorisent l’interaction, soulèvent les questions, la compréhension dans un monde en mouvement. L’image comme résultat de la co-construction de nos sensibilités.

Et vous qu’est-ce que ça vous évoque ?
N’hésitez pas à me faire des retours !

Pour en savoir plus sur chacun d’entre eux :

Corentin Fohlen : corentinfohlen.com
Tatiana Mouton
Axelle Renard
Justine Broussais

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Réalisations similaires

Rémi Deslyper

Réflexions partagées : Retours sur le colloque “Enfance + culture = socialisation” – épisode 4

Article
Marie-Pierre Chopin

Réflexions partagées : Retours sur le colloque “Enfance + culture = socialisation” – épisode 3

Article
Claire Desmitt- Education artistique et culturelle

Réflexions partagées : Retours sur le colloque “Enfance + culture = socialisation” – épisode 2

Article